Château BC

Château / Urbex / 10 avril 2016

Rien n’est plus vivant qu’un souvenir. [Federico Garcia Lorca]

Le retour !

Nous voici de retour, avec notre tout premier article 2016 ! Le premier d’une longue série, puisque nous allons à présent vous dévoiler nos petites trouvailles d’août dernier. Nous avons décidé de vous présenter comme tout premier spot le « château BC« , pour deux raisons. Ce n’est pas le premier spot que nous avons visité durant notre petite session Urbex, mais comme cela fait longtemps qu’on ne s’est pas vu (oui, on sait on sait… On devrait écrire plus souvent… ^_^), nous avons voulu rattraper notre retard en vous dévoilant l’un des plus beaux spots de cette fameuse session, c’est la première vraie raison.

La deuxième raison est une sorte « d’hommage pré-mortem » au fameux « château Miranda« , qui ne va pas tarder à rendre l’âme. L’avis de démolition tant repoussé jusqu’à maintenant a été signé par les propriétaires. Les pelleteuses ne tarderont donc plus trop pour venir remplir leurs rôles… Ce spot était vraiment majestueux et magnifique. Cela nous fait un petit quelque chose sur Urbex Element alors nous avons voulu publier comme tout premier article 2016 la visite d’un château, pour rendre cet hommage.

L’équipe

Pour cette visite, de l’équipe Urbex Element nous n’étions que Xav et moi-même (Tom) pour visiter le lieu, en compagnie de Fred. Matt, le troisième membre de l’équipe, n’a pas pu se libérer et n’a donc pas pu partager cette exploration, comme toutes celles de ce petit séjour Urbex malheureusement.

Préparation du terrain

Le château BC est un spot que nous avons cherché depuis longtemps. À vrai dire depuis nos débuts. Vous pouvez donc imaginer notre bonheur lors de sa découverte, sur la toile. Après de grandes et longues recherches sur Internet, c’est Xav qui a réussi à mettre la main dessus quelques semaines avant l’explo. Nous avons donc croisé fortement les doigts espérant que le spot était encore debout et que nous pourrions entrer sans encombres. Pour le premier point, il n’y avait pas trop de soucis à se faire, mais pour le second, c’était plus hasardeux.

Jour J

La voiture est prise direction le spot en question. La visite est prévue dans l’après-midi, en plein mois d’août. Le temps est magnifique, le ciel est d’un bleu foncé traduisant une journée bien chaude d’été. Quelques nuages blancs sont présents et le soleil est éclatant. L’arrivée se fait sans problème. Le spot est perdu en plein milieu de la campagne, seules quelques fermes l’entourent, mais restent assez éloignées pour permettre une entrée sans être vus. C’est par les dépendances à l’arrière que l’entrée se fait. Des clichés seront pris sur la fin, pour le moment direction le château sans tarder.

Le château BC : un spot perdu qui révèle sa splendeur

Arrivés par l’arrière du château, c’est un amas de végétaux qui est présent. Il y a de tout : du lierre, des arbres, des herbes hautes, des ronces… L’avancée se fait à tâtons pour accéder à la façade avant du château. Au pied de cette magnifique demeure, l’émerveillement est à son rendez-vous. Après plusieurs mois d’inactivité en exploration, la découverte de ce spot est un grand enthousiasme.

chateau_bc-14

Les clichés de l’extérieur sont enchaînés, la façade et l’architecture sont admirées. Les réflexes gagnés progressivement lors d’anciennes explorations ne sont pas perdus, même après plusieurs mois d’inactivité. C’est comme le vélo, cela ne s’oublie pas. Ainsi, tel un chat en pleine chasse, les oreilles sont tendues, le moindre petit bruit analysé, le moindre mouvement perçu. Peu de paroles sont échangées dans ces moments, si ce n’est que le contentement partagé face à un tel spot, en murmurant. Le tout est de savoir s’il n’y a aucun danger, et pour le moment rien n’est avéré.

Imaginer ce qu’il y a à l’intérieur de la bâtisse est plaisant avec ce qu’offre l’architecture extérieure du château. C’est donc avec entrain qu’une entrée est cherchée. Mais tous les volets sont belles et bien fermés.

L’entrée

C’est finalement par l’arrière du château que l’entrée se fait, la porte n’étant pas verrouillée à clé. Une fois cette porte franchie, elle fait place au hall d’entrée du château.

chateau_bc-17

Ce hall donne accès aux étages par les escaliers, présents juste à côté de la porte arrière par où l’entrée s’est faite, et aux pièces du rez-de-chaussée. Certains endroits de ce rez-de-chaussée sont bien noirs et lugubres, malgré le soleil tapant dehors, une atmosphère automnale voire même hivernale se fait ressentir. Puis le passage dans une autre pièce fait, au contraire, ressentir une atmosphère bien estivale. Ces mélanges « d’ambiances » rendent la visite très agréable, en contraste avec l’abandon du lieu et sa détérioration.

Une des pièces du rez-de-chaussée laisse apercevoir un trou béant dans le mur. Il s’agissait d’une ancienne cheminée, malheureusement elle a été volée. Dans cette pièce s’entassent tout un tas d’objets. Il y a des casseroles, de la vaisselle, des conserves mais aussi du mobilier. Un grand tapis est encore présent sur le sol, recouvert d’une forte couche de poussière. La pièce en face laisse entrevoir du grand mobilier. Un grand et vieux piano est ainsi découvert.

chateau_bc-5

D’ailleurs, il s’agirait peut-être plus d’un clavecin ou d’un orgue électrique que d’un piano. Sa découverte est assez sympa. C’est avec une grande joie que l’exploration se fait, tant d’objets sont restés ici, intacts en partie. Depuis combien de temps sont-ils là ? Peut-être plus d’un demi-siècle, voire même un siècle pour certain, c’est tout simplement magique.

La cheminée de cette pièce est encore intacte pour celle-ci. De vieux fauteuils trônent au beau milieu de la pièce. Seule la poussière s’est posée dessus, ainsi que des livres.

Dans le fond, une autre pièce laisse entrevoir un ancien appareil médical bien usé par le temps. Les questions concernant l’histoire de la demeure commencent ainsi à se poser.

chateau_bc-6

L’histoire ?

Concernant l’histoire du spot, c’est un peu la page blanche. Aucune information n’a pu être retrouvée sur Internet. Dans la demeure il y a une multitude d’objets, de livres et de prospectus, mais peu de documents administratifs ont été trouvés. Ou alors peut-être que ces derniers étaient bien cachés dans les placards et ont pu être omis.

À la vue des nombreuses photos de famille présentent et des portraits, plusieurs histoires peuvent être imaginées, entre autres : la maison appartenait à une famille riche, dont l’un des parents (ou les deux) étai(en)t probablement médecin(s), en tout cas avai(en)t une situation importante au début du XXème siècle. Le cabinet de ce(s) médecin(s) était alors directement intégré au domicile, ce qui expliquerait la présence de l’appareil médical. Mais aucun autre ustensile médical n’a été retrouvé alors est-ce la bonne version ?

Ou alors peut-être que les parents avaient une situation importante au début du XXème siècle et ont donc pu avoir cette demeure. Par la vieillesse l’un d’eux est tombé gravement malade, ce qui expliquerait aussi la présence de la machine. Par la suite les enfants ou petits-enfants auraient hérité de la demeure sans pouvoir assumer vraiment les frais qu’elle peut engendrer (comme c’est généralement le cas pour les châtelains) ainsi, ne pouvant plus assurer les finances elle aurait été abandonnée, en partie.

Un paquet d’histoires peuvent être imaginées sur la famille qui a habité ce lieu. Dans tous les cas, la conclusion la plus probable face à l’abandon est l’héritage. La génération actuelle qui a hérité de cette demeure n’est surement pas à même d’assurer les finances de la rénovation.

Le premier étage

Une fois les marches empruntées, le premier étage peut être exploré. Juste en face, la « plus belle » chambre de la demeure est contemplée. Un lit est présent, recouvert encore par les draps et surveillé par le crucifix qui le surplombe. Une table de nuit avec un portrait dessus est située juste à côté du lit. Il y a également un secrétaire et des jouets regroupés dans une petite ferme miniature. Assez sympa de découvrir ces objets, qui ont tous une histoire à raconter.

chateau_bc-10

Un fauteuil club est aussi présent, avec à ses pieds des bottes d’équitation qui paraissent à peine usées. La cheminée a été volée, laissant des cicatrices aux murs.

Qui vivait ici ? Quelle famille a vécu entre ces murs ? Quelle est l’histoire de cette famille ? Tant de questions et peu de réponses. Seul le mobilier présent connaît la véritable histoire de ce château. L’inconnu et l’abandon font froid dans le dos, mais rendent la visite palpitante. Les explorations en général sont toujours aussi spéciales, attrayantes et mystérieuses et celle-ci ne déroge pas à la règle.

LA pièce du château

S’il y a bien une pièce à garder dans le coeur, ce serait probablement cette pièce de lecture / détente. C’est  le coin le plus sympa du château qui ait été découvert. La pièce se situe au bout du couloir. Passés la porte, elle dévoile une bibliothèque encore remplie de livre accompagnée d’un fauteuil club d’un rouge qui a limite gardé encore son éclat. Dessus, une queue de billard est posée à la verticale.

chateau_bc-3

En face, une banquette est disposée. Nous feuilletons certains livres puis les reposons là où ils étaient dans les étagères. À d’autres endroits des photographies sont posées, en dévoilant un peu plus sur la famille ayant résidé dans cette demeure. À quelle génération avons-nous à faire ? Bonne question.

Au fond de la pièce, c’est le second piano de la maison qui est présent, en face d’une armoire en bois massif. Ce piano fonctionne encore, il mériterait juste d’être accordé.

chateau_bc-11

Des mises en scène sont présentes un peu partout, ce qui laisse supposer que le spot est quand même relativement connu, certainement par les explorateurs de la région.

La suite de l’aventure

Au premier étage les autres chambres s’enchaînent. Toutes ont encore leur sommier et des fois leurs draps. Le mobilier est encore présent, le papier peint sur les murs, même si ce dernier est généralement bien déchiré.

Dans l’une des chambres un vieux landau fait son apparition. Sa découverte est sympa mais donne une atmosphère un peu glauque et lugubre.

chateau_bc-13

La visite est vraiment palpitante. Elle est à la fois plaisante mais fait froid dans le dos. La découverte de toutes ces choses encore intactes, juste usées par le temps, qui pour beaucoup sont banales, est tout de même sacrément attrayante. Mais en parallèle une atmosphère pesante rode, de par l’inconnu. L’inconnu sur l’histoire de la bâtisse, de la famille et de tous ces objets. C’est la combinaison de toutes ces sensations qui rend l’Urbex toujours aussi sympa.

Les combles et le départ

Pas de deuxième étage. Il s’agit simplement des combles, qui sont bien remplis d’un entassement d’objets divers. La charpente est juste sublime.

chateau_bc-8

Le chemin de la sortie est alors emprunté. Cette visite est tellement bien que l’envie de partir ne se fait pas vraiment ressentir. Ce qui est envié est plutôt de rester encore un peu pour profiter des lieux. Ainsi, la façade avant du château est de nouveau gagnée afin de la contempler encore quelques minutes, en compagnie du bruit du vent et de la nature.

Sortie par les écuries

Finalement la voiture est regagnée. Mais pour l’atteindre, un passage obligé se fait par les dépendances, qui sont également visitées. À l’intérieur il y a tout un tas de matériels agricoles, certains anciens et d’autres plus récents, ce qui laisse supposer que les agriculteurs du coin peuvent se servir de cette partie de la demeure pour y entreposer leurs matériels. Une immense cuve en bois est présente ainsi que quelques tonneaux, ce qui laisse imaginer que l’endroit aurait pu être un domaine viticole fût un temps.

chateau_bc-23

Cette visite était vraiment un bonheur. De quoi  redonner goût à l’Urbex après une inactivité de plusieurs mois. Ce spot a son charme et le fait qu’il soit isolé dans une région peu fréquentée lui donne la chance d’être encore préservé. L’histoire de cette demeure est pour le moment encore un mystère, ce qui a donné aussi à l’exploration un côté sinistre qui n’est pas déplaisant.

Malgré tout, même si l’endroit a l’air peu fréquenté il doit être connu dans le milieu car beaucoup de mises en scène ont pu être observées. De plus, il manquait quelques objets entre notre visite de 2015 et celle de nos confrères d’Expl’Auvergnat en 2013, donc certainement pas si inconnu que cela. Est-ce les propriétaires qui viennent récupérer des objets de temps en temps ? Des voleurs ? Des explorateurs ?

Espérons que le spot garde encore de son éclat et de sa prestance pour les années à venir !

Petit dédicace à Fred qui a partagé la visite avec nous.

Vous pouvez admirer les photos de l’exploration dans la galerie juste en dessous. À bientôt pour les prochaines explorations d’août 2015 !


Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,




Article précédent

Du nouveau dans la malle !

Article suivant

La maison aux cornichons





Vous devriez aussi aimer



14 Commentaires

sur 22 April 2016

Magnifique article et site également !!
Vous êtes de quelle région?
Je suis du nord et le nombre de spots y est considérable!

    sur 23 April 2016

    Merci pour ce commentaire Robin :)

    Nous sommes à la base d’Auvergne. On est trois dans l’équipe, deux encore basés en Auvergne et le dernier en région parisienne.
    Nous avons fait quelques spots dans le nord (tu les reconnaîtra peut-être ^_^) et on veut bien te croire sur la quantité qu’il peut y avoir !

    Tu partages tes explos quelque part ?

    Au plaisir de se croiser,

    L’équipe UrbexElement

sur 15 May 2016

Bonjour,

Superbe spot ! Magnifiques photos, ça donne envie d’y être :)
Je suis du nord également, nous avons déjà fait quelques sports dans le nord assez connu ;)
Je viens de créer une page FB pour partager mes photos
https://www.facebook.com/urbexexplore59/

Robin as tu une page ? si tu es du nord cela m’intéresse !

Bonne journée

    sur 15 May 2016

    Salut Sophie,

    Merci pour ce commentaire et ton lien vers tes explorations !
    On le garde précieusement pour pouvoir regarder tes photographies.

    Au plaisir !

    L’équipe Urbex Element

sur 19 May 2016

Bonsoir,

Ce château a appartenu à une famille qui avait une distillerie non loin du lieu au XIX eme si ça peut donner une information de plus =)

à bientôt.

    sur 22 May 2016

    Bonjour « Fresh »,

    Merci pour ce petit indice supplémentaire quant à l’histoire ! :)

    Au plaisir,

    L’équipe Urbex Element

sur 28 June 2016

Belle exploration! Superbe photo l’ambiance est vraiment incroyable!

    sur 29 June 2016

    Merci pour ce commentaire Greg ! Ce fût l’une de nos plus belles explorations, un endroit merveilleux.

sur 12 July 2016

J’aime beaucoup les photos du piano… Très bel article, très jolie galerie :)

sur 5 August 2016

salut ! Ce spot à l’air magnifique et tellement bien conservé ! Je viens du Val d’Oise et on en a quelques uns aussi (http://urbexfrance.com/) Mais j’aimerais beaucoup visiter celui ci.

sur 8 October 2016

Salut vos photos sont magnifiques!! Vous rendez un superbe hommage à ce merveilleux château ! Je l’ai visité il y a peu et c’est la meilleure exploration que j’ai faite. Si ça vous intéresse j’en ai posté une vidéo sur youtube, j’aimerais beaucoup avoir votre avis dessus (https://youtu.be/htsv-ZleFF4) .

    sur 8 October 2016

    Au fait, pour ma part j’opterais pour votre première hypothèse, que ce château ait appartenu à un médecin en raison des radiographies et livres sur la médecine retrouvés sur place, qui annulent la deuxième hypothèse de quelqu’un de malade. Tout ce que je sais de ce château c’est que les personnes qui ont encore un droit dessus sont à l’étranger, et donc ne s’en occupe pas.

      sur 12 October 2016

      Salut !

      Merci pour tes commentaires !
      Nous avons vu ta vidéo, merci pour le partage. Elle est sympa, sous forme de galerie photos. On se rend compte qu’il y a quelques petites choses que nous n’avons pas vu ! On a loupé la petite lampe murale très sympa, le frigo vintage, la cave avec les étagères à vin, le kit de chimie en verre, la cage à oiseau et quelques autres petites choses qui ont l’air super sympa à découvrir. Du coup ça donne envie d’y retourner !

      Tu as un site web où tu livres tes explorations ? Nous avons vu ta page YouTube, tu as quelques belles trouvailles, félicitations.

      Merci pour la petite histoire ! Nous avons également un penchant pour la première version à savoir que cette demeure appartenait sûrement à un médecin. Mais c’est tout de même bizarre car dans les dépendances derrière le château il y a du matériel agricole, qui fait penser aussi à un domaine permettant la fabrique du vin ou quelque chose dans le genre. Mais peut-être que les dépendances n’appartiennent pas au château. Ce qui est sympa c’est que tout un tas d’histoires peuvent être imaginées :).
      En tout cas le fait que les propriétaires soient à l’étranger explique en partie l’abandon total et la détérioration…

      Au plaisir !

      L’équipe Urbex Element



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire la suite

Du nouveau dans la malle !

L'avantage avec la nouveauté, c'est qu'elle ne reste jamais neuve. Il y a toujours une nouvelle nouveauté pour faire...

8 November 2015
UA-40202717-1