Château Hogemeyer

Château / Urbex / 4 mai 2014

Une demeure intrigante à l’entrée hasardeuse.

Le spot de cette semaine est le fameux « château Hogemeyer ». C’est un lieu qui a également un certain prestige dans le domaine de l’Urbex. Pour cause, l’architecture de cette demeure est vraiment intrigante, mais surtout magnifique. L’intérieur ne renferme plus grand-chose d’intéressant, mais le jardin est rempli de vieux véhicules laissés à l’abandon, qui ont aussi leur rôle à jouer dans l’attirance qu’ont les explorateurs dans la visite de ce spot.

La bâtisse est isolée, ce qui peut être une bonne chose à première vue pour rester discret lors de la visite. Seulement une fois au pied du château, une grille d’entrée dans la propriété est marquée de peinture blanche. Dessus, il y a un avertissement. Toute personne étant prise en flagrant délit dans la propriété se verra écoper d’une amende de 250 euros, minimum. L’écriture est en Flamand. Aucun de l’équipe ne parle cette langue, mais à la vue du nombre en euros, il ne faut pas se poser 36 000 questions.

Pour complexifier le tout, quelques habitations sont présentes aux alentours et la route passe juste devant le spot. Avec l’immatriculation française de la voiture, il en faudra peut pour se faire repérer rapidement. Après avoir trouvé un endroit calme pour mettre la voiture à l’abri, c’est en sachant à quoi s’attendre que l’entrée sur le terrain se fait.

Visite de l’intérieur.

La direction pour l’intérieur du château est prise tout de suite. Une fois au premier étage, le matériel est sortie. Une salle semble avoir été squattée fût un temps, très probablement par des jeunes. Elle possède plusieurs matelas, une bouteille de coca et des fauteuils.

Les marches ainsi que les couloirs sont bien épurés. Plus aucun détail n’est présent. Le papier peint a disparu, les décorations, les objets et bibelots. Le château est dans son état brut. C’est en tout cas la grande impression qui ressort de la visite de l’intérieur.
Dans une des pièces, seuls un tapis et un meuble (d’utilité inconnue) ont survécu à toutes ces dégradations dues à la nature.

Villa Hogemeyer-8

Le contraste est parfait entre ce mobilier qui tient le cap et le côté délabré du château. Car de la dégradation il y en a. Elle est due à la nature et à l’humidité essentiellement. Le château peut risquer un éboulement à tout moment tant il est abîmé.

La progression se fait jusque dans la partie la plus époustouflante et la plus magnifique. Il s’agit d’une chapelle. Elle est encore intacte. Seules quelques petites dégradations sont présentes, de par les aléas du temps. Mais elle survit et est spectaculaire. Le shooting aura duré un peu de temps dans cet endroit, il a été très difficile de s’en défaire, mais en même temps c’est très dur de quitter une si belle architecture.

Villa Hogemeyer-2

L’histoire.

L’histoire du château est assez complexe. Beaucoup de personnes ont côtoyé cette demeure et son récit est riche.
Elle aurait été construite dans les années 1860 par un hongrois, venu se réfugier dans ces terres après une révolte nationale. Le château était auparavant entouré d’eau. Il a toujours été éloigné du village et isolé en bordure d’un grand bois.
Ce château était le centre d’une seigneurie d’Ancien Régime. Il fut la propriété de la famille Schotte pendant un temps.
A une certaine date imprécise, le domaine passa à une personne (dont nous tairons le nom) qui était maire (dit chef mayeur à l’époque) au XVIIIème siècle. A son décès, ce fût ses héritiers qui reprirent le domaine et cela jusqu’aux années 70 ! Pendant des générations et au fil des siècles, le château aura vu défiler la même famille de barons.
Le château a été alors revendu dans ces années de fin du XXème siècle et depuis, quatre propriétaires sont passés par là.

Villa Hogemeyer-12

C’est durant le règne des barons que la chapelle a vu le jour. Le château a été agrandie de la sorte. Des dépendances ont également vu le jour aux même périodes.
Le bâtiment est désormais classé, ce qui est mérité dans un sens, mais qui ne joue pas en sa faveur dans l’autre, puisqu’il est laissé pour mort.
Voilà pour la petite histoire. La progression se fait dans les salles.
Puis la montée au deuxième étage est réalisée, mais il ne livre plus rien d’intéressant.

Villa Hogemeyer-3

Au rez-de-chaussée, plein de choses sont entassées. Des choses diverses, il y a des portes dégondées, des outils, du matériel de travaux mais aussi des bibelots, manteaux, etc. L’exploration n’a pas été très loin pour ce rez-de-chaussée car il est clair que ce ne sont pas réellement des choses abandonnées. En tout cas, parmi certains objets laissés pour mort, d’autres doivent servir encore. Surement que les habitants du coin – ou le dernier propriétaire – doivent se servir du RDC pour entasser leurs objets divers. Le château doit surement être « reconverti » en grange de stockage de matériels divers et variés.

Visite de l’extérieur.

Maintenant, place à l’exploration de l’extérieur. Il a à offrir également sa part de trésors. Pour le coup la visite dehors a fourni autant d’émerveillement que l’intérieur du château. La raison ? Dans le jardin beaucoup de véhicules abandonnés sont présents. Cela fait toujours quelque chose de découvrir l’abandon de telles choses. Surtout que là il n’y avait pas qu’une seule voiture. C’est aussi ce qui a motivé pour le balisage de ce spot, la présence de la diversité des véhicules abandonnés sur le terrain. Ainsi, un vieux camping-car était seul au monde, couvert de mousse et lichen.

Plus loin sur le terrain deux camions sont en train de dépérir dans les hautes herbes. L’un est rouge, l’autre bleu.

L’intérieur peut être vu, les portes n’étant pas fermées à clé. L’habitacle offre alors sa part d’émerveillement.

Derrière, emmitouflés dans les herbes bien hautes, ce sont ces véhicules atypiques qui sont présents. Un vieux camion de pompiers et une sorte de camion camping-car, ou un camion avec une caravane dessus.

Villa Hogemeyer-14

Pour le coup le terrain est vraiment en friche. La végétation est reine et a repris ses droits. Les hautes herbes et les ronces barrent la route de nombreuses fois. Heureusement que les explorateurs précédents ont fait un chemin dans tout ça. Avec ces chemins « tracés », le sens de la visite est indiqué. Juste à côté, ce sont les dépendances qui sont maître. L’intérieur n’a plus grand-chose d’intéressant. Juste une vieille charrette peut être.

La montée dans la tour de la dépendance offre en revanche sa part de bonheur et d’exclusivité. Moment intense que de pouvoir découvrir tout le site, château et terrain, en un seul coup d’oeil.

Villa Hogemeyer-5

Un peu plus en retrait sur le terrain, une vieille Mercedes semble également être en communion avec la nature. La scène est juste magnifique pour la prise de photo, avec le château en arrière-fond.

Un dernier endroit veut être exploré, malheureusement impossible car verrouillé. Sur d’autres photos d’urbexeurs, un garage est visité car ouvert. Dedans quelques petits trésors comme une vieille Opel du début du XXème siècle. Mais pour l’équipe UrbexElement, cela n’a pas été la même veine de découvrir cela. Le garage était verrouillé de partout et bouché. Impossible alors de pouvoir voir cela.

La sortie est alors regagnée. Etant en dehors du terrain, tout notre temps est pris pour pouvoir admirer la façade de ce magnifique château et pouvoir réaliser un petit Timelapse. En plus de cela, le soleil semble s’être levé pile pour l’occasion !

L’architecture.

Pour la petite analyse architecturale, le château laisse voir un corps central de cinq travées qui montent sur deux niveaux et demi. Le toit quant à lui est recouvert d’ardoises et il présente au centre, entre trois lucarnes, un clocheton rectangulaire. Le corps central possède de chaque côté deux ailes d’un léger retrait d’un niveau et demi sous toiture en bâtière, à croupe.
Face à l’édifice, sur le côté gauche une tour carrée est présente. Elle est constituée de quatre niveaux et les baies sont ornées de linteaux bombés à clés. Sa toiture est juste magnifique.
Sur le côté droit, c’est une tour d’escalier plus fine qui est présente. Elle est hexagonale et s’étend également sur quatre niveaux. Elle fait face à la chapelle néo-gothique visitée tout à l’heure. Cette dernière est vêtue d’un contrefort décoratif qui se termine par un autre clocheton rectangulaire plus petit, en encorbellement.

Villa Hogemeyer-16

Cette fois ça y est, la visite prend fin, sur une touche de beau temps. La visite de ce château était très enrichissante de par la diversité des choses et centres d’intérêt trouvés. Les vieux véhicules ont vraiment été appréciés et leur découverte a été vraiment un pur plaisir. L’architecture du château a bluffé et bien sûr son histoire. L’exploration était quand même un peu tendu, la tranquillité n’était pas de mise et à certains moments il a fallu jouer à cache-cache avec les personnes circulant aux alentours.

Le détachement est toujours très dur, mais d’autres explorations nous attendent !

Pour découvrir les photos de ce magnifique château Hogemeyer, rendez-vous en-dessous !

A bientôt !


Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,




Article précédent

Hôpital Psychiatrique Salve Mater

Article suivant

Charbonnage du hasard





Vous devriez aussi aimer



10 Commentaires

sur 3 June 2014

Je viens de découvrir ce site et vos photos donnent vraiment envie !
Au plaisir de voir le récit de votre prochain lieu d’Urbex. :3

    sur 8 June 2014

    Salut Airme!

    Merci infiniment pour ce commentaire, ça fait plaisir :)
    La prochaine explo va bientôt arriver, il nous en reste quelques unes en stock ;)

    Au plaisir!

sur 6 July 2014

Bonjour,
Dans le garage, il y a une mercedes 190 cabrio, une Opel année 40/50, une opel sénator, un remorqe styule pomier et une caisse de voiture allemande et un stock énorme de pièces en tout genre.

    sur 6 July 2014

    Style pompier pardon

      sur 20 July 2014

      Salut !

      Merci pour ces indications! On a vu ça sur les photos d’autres explorateurs! On est bien frustré de ne pas avoir pu rentrer dans le garage pour voir ça de nos propres yeux… Mais ce n’est pas très grave, nous avons déjà eu la chance de pouvoir voir l’architecture de ce château hallucinant.

      Tu as une page ou un site Internet où tu partages tes explorations?

      Au plaisir de se croiser en pleine explo :)

sur 4 August 2014

Bonjour, j’habite à 300m du chateau et je dois dire que je suis souvent déçu de ne pas avoir un appareil digne de ce nom :-) (seulement un 1100d) Je suis Français mais j’habite là depuis 3 ans et je parle assez bien le flamand maintenant, d’après les anciens du coins, il y a une rumeur qui voudrait que les souterrains aient été utilisés pour des « rituels » et que bien des choses y seraient cachées, les souterrains ont été inondés par un détournement d’eau volontaire début 1900, on peut en voir un acces à l’arrière du chateau. Il est dit aussi que les souterrains du chateau sont reliés à la cavité bouchée par des rochers présente dans le bois à environ 1 km du chateau. Il est vrai que il n’y a habituellement pas de grottes dans les environs du fait de la constitution géologique du terrain.

https://www.flickr.com/photos/baptister/

    sur 7 August 2014

    Salut Baptiste,

    Merci pour ces informations précieuses! Nous n’avions pas autant de précisions concernant les souterrains et ça fait plaisir d’en avoir, merci :).
    Du coup tu es dans ce coin? La Belgique regorge de merveilles Urbex, tu as bien de la chance d’être sur place :). Ça n’a pas dû être facile en tout cas de s’adapter à la langue, qui paraît bien complexe, mais qui est belle ceci dit.

    Merci pour ton lien Flickr, tes photos sont très originales et sympas (c’est déjà pas mal un 1100d! :)).

    Au plaisir de te rencontrer un de ces jours.

    Merci encore pour ces infos, bonne journée!

sur 22 September 2014

Bonsoir, le meuble d’utilité inconnue de la première photo me fait penser à un lit d’enfant avec les pieds cassés. Non?

    sur 11 October 2014

    Salut Mélanie!

    Effectivement, maintenant que tu proposes ça, cela nous paraît possible ^_^. Nous on pensait aussi à un simple buffet bien abîmé, mais c’est vrai que ça peut ressembler à un lit pour enfant.

sur 28 September 2015

J’allais dire ce que Mélanie a dit avant moi : on dirait bien un lit d’enfant ! Pas banal, en plus !

Dommage que le lieu soit si dépouillé parce que ça doit être rare de d’explorer une demeure qui a abrité plusieurs générations d’une même famille… Des endroits comme ça sont ceux qui me fascinent le plus, c’est comme des boîtes à souvenirs ! (Dont on a pas la clef, malheureusement – je veux dire, on ne peut qu’imaginer à quoi ressemblait la vie des gens ici…) La chapelle vaut vraiment le coup d’oeil Oo



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire la suite

Hôpital Psychiatrique Salve Mater

L'asile d'aliénés est l'endroit où fleurit le plus d'optimisme. [Henry Havelock Ellis] Un site gigantesque. Le spot...

6 April 2014
UA-40202717-1