Des Fenwicks aux graffs, le retour

Industriel / Street-art / Urbex / 17 mai 2013

Retour dans cette usine immense.

C’était chose promise, voici une chose due (et ce ne fut pas trop compliqué). Des Fenwicks aux graffs, deuxième billet après une deuxième visite.

Il était impératif de revenir à cet endroit car tout n’avait pas été minutieusement visité. Le retour fut plus que bienvenu face aux nombreuses découvertes faites en plus par rapport à la dernière fois.

Le tour des lieux fait précédemment a été refait, au cas où quelque chose aurait été oublié. Vu dans le premier billet (« Des Fenwicks aux graffs ») que trois bâtiments composent le site. En réalité il s’avère que deux autres bâtiments se sont rajoutés au compteur. Ces derniers se situent derrière, raison pour laquelle ils n’avaient pas été remarqués la dernière fois.

Exploration du premier bâtiment.

Le premier bâtiment n’avait pas été visité lors du premier périple. Il ressemble beaucoup à un hall de gare. En fait à l’intérieur, trois voies ferrées sont présentes, ceci explique cela.

DSC_0119

L’architecture est encore intacte, à part dans la deuxième partie. Le faux plafond commence vraiment à tomber face aux intempéries et aux averses de pluie.

DSC_0060

Intéressant d’être tombé sur des petites cuves, encore accrochées aux murs. Surement des ballons d’eau quelconques pour un refroidissement moteur, ou pour de probables vestiaires.

DSC_0017

Un petit clin d’œil au One O One, boîte de musique électronique sur Clermont-Ferrand. Etant des amateurs de ce style et ayant trouvé ce flyer sur le lieu, la photo était obligatoire ! Curieux endroit pour retrouver un tract comme celui-ci.

DSC_0125

Exploration du troisième bâtiment.

Direction le troisième bâtiment. Pour cela, la traversée du deuxième s’est imposée. Rien n’avait été mis de côté, tout a été scruté lors de la première visite. Traversée du grand entrepôt, toujours aussi hallucinant.

La découverte du troisième bâtiment s’est enfin faite ! Et là, grande surprise, qu’espérer de mieux que trouver ce camion abandonné !

camion familistere

Le hangar dans lequel il se trouve était certainement un hangar de maintenance et réparations, aux vues des fosses mécaniques. Le camion est placé sur l’une d’entre elles. Celui-ci est chargé de vieilles portes en bois, surement bien après l’abandon du bâtiment. Son allure semble bizarre : bien que la cabine ait pris feu (il n’y a plus du tout d’habitacle, ce dernier est carbonisé), l’essieu semble encore en bon état, bien que les roues soient crevées.

DSC_0008

L’arrière entrepôt de maintenance est bien abîmé. Le toit s’est entièrement écroulé et plus rien n’est exploitable. L’escalier sur le côté est en bois, l’étage ne possède qu’un parquet fin. En vue de la dangerosité, l’aventure s’arrête ici pour ce niveau, bien que ce fût tenté.

DSC_0001

Selon certaines personnes qui ont visité le site bien avant, à cet emplacement il y aurait eu un Skate Park fabriqué « à la main » avec les moyens du bord. Plus aucune trace maintenant.

Sur le côté, encore quelques casiers et portes clés au mur ont réussi à garder leur place.

DSC_0013

L’extérieur.

Direction l’arrière entrepôt. Une maison est présente, très certainement le logement du gardien de l’époque ou du concierge. Un étage et rez-de-chaussée. La bâtisse a pris feu il y a peu, des choses ont été préservées, mais l’endroit est dangereux.
Le rez-de-chaussée présente encore de vieilles portes et fenêtres, tout de même bien abîmées. Il y a encore un évier et quelques graffs qui viennent s’imposer.

DSC_0050

L’étage est en mauvais état mais est, ou a été très clairement squatté. Des vêtements sont encore sur place, tout comme un baril (qui a très certainement provoqué l’incendie) et un tapis. La ou les personnes qui étaient ici ont dû récemment migrer du fait que la bâtisse se soit fragilisée.

DSC_0037

Derrière cette maison, au fin fond du site, découverte de cette carcasse de voiture. Il ne reste plus grand chose mais la découverte est toujours plaisante. C’est ça aussi, les joies de l’urbex ! Comment cette voiture s’est retrouvée ici ? D’où vient-elle ? Appartenait-elle au site au moment de l’abandon ? Aucune information malheureusement pour répondre à ces questions, tout comme le camion du hangar.

DSC_0022

Le bâtiment derrière la voiture n’a pas de fonction vraiment déterminée. Probablement qu’il était ici en tant que bâtiment de maintenance des trains et pour l’entreposage d’objets assez volumineux telles que les palettes ou d’outils quelconques.

Retour dans le deuxième bâtiment.

Retour dans la deuxième bâtisse, celle qui est la plus volumineuse. Il ne restait qu’une petite partie à inspecter. Et heureusement que cela a été fait. Découverte d’une seconde carcasse de voiture, une BX. Celle-ci par contre n’a pas dû être délaissée en même temps que l’entreprise ait fermé… Surement des voleurs se sont amusés un peu avec après l’avoir laissé ici et y avoir mis le feu. En tout cas, pour le coup, elle a trouvé une place de maître pour réaliser des photos en mode HDR.

voiture

L’exploration se termine par un côté très (très) sombre. Il devait correspondre à la salle des machines. Très peu de lumière et une absence totale de fenêtres. Sur place, encore quelques machines.

DSC_0101

Enfin, découverte d’un inventaire et du magasin. C’était surement l’endroit où certains produits finis se retrouvaient avant leur départ et leur mise sur le marché.

DSC_0098

Un très bon spot, qui a été bien fréquenté passé un moment. Skateurs, graffeurs, photographes, squatteurs et fêtards se croisaient et se retrouvaient. Les traces laissées derrière le confirment. Actuellement le site est dangereux, du fait des intempéries et qu’il se soit fragilisé. Néanmoins il n’est pas rare de croiser des personnes lors des explorations, surtout en été. Il a encore de beaux jours devant lui et il s’est offert une seconde vie.

Merci à Cédric qui a fait l’explo avec nous et qui nous a un peu renseigné sur les lieux.

La galerie de photos se trouve là. Bonne visu !


Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,




Article précédent

Quatre colonnes au milieu du chaos

Article suivant

Chambres avec vue





Vous devriez aussi aimer



14 Commentaires

sur 17 May 2013

très belles photos, surtout celle du flyer ;)

    sur 21 May 2013

    Haha, merci Zorel! En espérant te revoir rapidement mixer à un évènement Get In Step au 1O1 ou sur Paris!

sur 25 June 2013

Salut Thomas je vais essayer de te dégoter des points de chute sur Perigueux quand tu passeras au bar…
Sur Limoges les souterrains sont top aussi…
Nous en sommes restés à ça Ophélia et moi : http://www.abandoned-france.org/legend-of-bagnac.html
Merde pour ta nouvelle vie !

    sur 26 June 2013

    Salut Denis!!
    Ca fait plaisir de voir ton commentaire!! Content que tu sois tombé sur notre site, j’espère que tu apprécies.
    Et c’est bien volontier que de partager avec toi quelques spots. Pas de soucis, quand je passerais goûter tes bières on discutera un peu Urbex ;-).
    Ton site est top aussi! J’savais pas que tu t’intéressais aussi à ça.
    En tout cas merci pour tout et je te dis à très bientôt, courage pour vot’ bar!!

      sur 31 December 2014

      je suis abandoned-france.org, salut :p

    sur 29 May 2016

    Saalut ! J’aimerais savoir de quels souterrain =s tu parle merci d’avance:p

sur 22 July 2013

Et oui, c'est un très beau spot en été, mais très chaud attention a bien amener de l'eau, et attention à la structure et a ne rien déranger. Par contre quand je vois les photos il y a certains changement de paysage. Un très beau récit, sur cette usine et de très belles photographie.

    sur 22 July 2013

    Merci pour ces compliments. Notre passage est le plus transparent possible sur site, le but étant de crée le mirroir du lieu donc aucune mise en scène pour nos photos et aucun souvenir materiel. Pour nos prochaines visites éstivales, promis, nous ferons attentions à notre hydratation. ;) 

sur 21 March 2015

Oh mazette ! J’ai fait des photos dans cette usine en 99 ! Je me souviens du camion et de la voiture. Faudra que je pense à scanner mes négatifs ! Images sympa au passage ! :)

    sur 1 April 2015

    Salut!

    Oh cela devait être sympa aussi l’usine en 99! Nous sommes preneurs pour voir vos photos oui, et voir l’évolution depuis cette date. Si vous avez le temps ce serait avec plaisir.
    Vous pouvez nous envoyer vos photos à l’adresse email : contact@urbexelement.fr si cela vous dit.

    Merci encore!

    L’équipe UrbexElement

sur 7 May 2015

Bonjour ! Je suis près de Périgueux, ou se situe ce lieu ? Je suis urbexeur et je donnerai donc en échange d’autres lieux, ma page Facebook urbex Photography France et plus de photos sur mon mur: philémon adam
À bientôt !!

    sur 20 July 2016

    Bonjour Philémon,

    Nous ne dévoilons pas la situation géographique des lieux, quels qu’ils soient, conservés ou non.
    Dans tous les cas cet endroit ne se situe pas du tout proche de Périgueux.

sur 19 July 2016

Bonjour
Je cherche des endroits abandonnés du côté de Périgueux. Je suis modèle photo amateur donc pour des shooting.
Merci
Karine

    sur 20 July 2016

    Bonjour Karine,

    Nous ne connaissons pas trop le coin de Périgueux, et même si c’était le cas, nous ne dévoilons pas la situation géographique des lieux ni leur nom, quels qu’ils soient, conservés ou non.

    Bon courage dans vos recherches.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire la suite

Quatre colonnes au milieu du chaos

La lande rase, rose et grise et monotone - Où croulent les manoirs sous le lierre et les ifs. [José Maria de Heredia] Premier...

15 May 2013
UA-40202717-1