Focus sur un artiste urbain : M.CHAT

Actus / Street-art / 1 octobre 2013

Nos pérégrinations estivales nous ont menés dans la capitale française : Paris. Une ville qui éveille nos sens lorsqu’il s’agit d’art urbain. Une création graphique nous marque particulièrement, elle se développe depuis quelques années sur les toits de Paris et désormais sur les murs, j’ai nommé M. CHAT. Vous le connaissez surement, mais si, ce chat jaune, ses ailes blanches et son sourire ! Non toujours pas ? Alors il est temps d’en apprendre un peu plus sur son créateur et son histoire.
Thoma
Thoma Vuille est le papa de M.CHAT. Peintre franco-suisse, c’est en 1997 à Orléans qu’il rencontre une petite fille qui lui offre un dessin de chat souriant. Cette scène anodine marque l’artiste, il veut désormais offrir des sourires à toutes les personnes croisant ses oeuvres avec le même enthousiasme et la même naïveté en se servant de ce qui deviendra son effigie : le chat.
MrChat_511
Les premiers M. CHAT sont nés dans les rues d’Orléans la même année, rue de la Croix de Malte et rue Adolphe. De 97 à 2000, M. CHAT diffuse son sourire aux habitants des communes de Saint-Etienne, Tours, Rennes, La Rochelle et plus encore. Ce n’est qu’à partir des années 2000 que le chat envahie les toits de Paris. Au depart logé sur le mur d’un bâtiment en surplombant un autre, il fallait lever la tête et chercher au-dessus des toits la présence de l’animal, mais désormais il est reproduit partout. Plus de 80 peintures sont répertoriées sur l’axe Porte de Clignancourt / Porte d’Orléans.
DSC_5287-m-chat-paris-stravinski
En avril 2002, lors d’une des manifestations suite au premier tour de l’éléction présidentielle à la Bastille, certaines personnes brandissaient des pancartes avec M.CHAT sous-titrées « je ris jaune ». C’est comme ça qu’on a pu apercevoir pour la première fois M.CHAT à la télévision aux journaux de 20h. L’évènnement étant d’envergure internationnale, la diffusion de ces images ont dépassé nos frontières pour etre récuperé par les médias étrangés. L’empleur de sa visibilité ce démultiplie à l’été 2004 où des pancartes à son effigie envahissent la street parade de Zurich. Ici une photo de la manifestation du 1er mai 2008 à Paris.
http://www.flickr.com/photos/tofz4u/2457049291/lightbox/
En décembre 2004 un film de Chris Marker voit le jour avec comme principal intervenant M.CHAT, intitulé Chats perchés. Il est diffusé au Centre Pompidou et c’est à cette occasion que Thoma Vuille peint le plus grand CHAT du monde sur la Piazza (30x50m). C’est alors que le quotidien Libération offre une carte blanche aux deux artistes dans un numéro spécial.
29186_130322540318994_4968556_n
Grace à son M. CHAT, Thoma Vuille devient peu à peu un artiste reconnu sur la scène street-art notamment par Frank Shepard Fairey (artiste créateur de Obey), Banksy (artiste urbain qui mixe pochoir et message politico-humouristique) ou encore Space Invader (artiste urbain qui utilise le pixel art, oeuvre aussi très répandu à Paris). Il est désormais présent et/ou exposé dans plusieurs villes du monde. Il souhaite néanmoins s’émanciper du street-art qu’il défini comme marginal pour se rapprocher du pop-art pour que son message de bienveillance devienne plus mainstream.
Source : http://sebastienfoulard.com/blog/m-chat-x-ans-m-chat-rentre-a-la-galerie-440/

Source : http://sebastienfoulard.com/blog/m-chat-x-ans-m-chat-rentre-a-la-galerie-440/

M. CHAT est décliné sous plusieurs profils, dans différentes positions avec comme point commun des lignes simples inspirées des cartoons et toujours ce sourire omniprésent. Le but étant de l’élever au rang d’emblème de la bienveillance avec une simplicité naïve.
Lors de vos prochaines visites dans ces différentes villes, vous verrez, vos yeux s’élèveront sur les toits en quête de ce sourire bienfaiteur.
Sources et liens utiles :

Étiquettes : , , , , , , , , ,




Article précédent

La maison noire

Article suivant

Post Bac





Vous devriez aussi aimer



Pas de commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire la suite

La maison noire

Choisir ses voisins est plus important que choisir sa maison. [Proverbe chinois] Dernier spot dans le nord. Dernier spot...

23 September 2013
UA-40202717-1