« Urban Escape », le film de David de Rueda et Mélanie de Groot van Embden

Actus / 16 juillet 2018

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage. [Joachim Du Bellay, Les Regrets]

Nouvel article « news / actualités » pour parler aujourd’hui du documentaire de David de Rueda et de Mélanie de Groot van Embden !

À défaut de faire des explorations ces temps-ci, on se console en regardant des documentaires et des films sur l’Urbex.

Cela fait maintenant 2 ans que le film « Urban Escape » peut être visionné sur la toile, depuis 2016, et cela fait 3 ans qu’il a été réalisé, en 2015. À l’époque, nous avions fait un peu de publicité sur les réseaux sociaux pour que vous puissiez voir le documentaire. Nous n’avions pas eu le temps de faire un article complet sur notre site… Et quelle erreur ! C’est maintenant chose faite !

52 minutes d’immersion

« Urban Escape » est un documentaire d’environ 52 minutes, qui nous immerge directement dans des endroits insolites aux États-Unis. Puisque Urbex n’est pas synonyme que de lieux abandonnés, dans le film vous pourrez également avoir la chance d’admirer des explorations de coins interdits au public comme un pont ou encore un immeuble en construction.

Le documentaire s’axe sur un road trip à travers les States. David et Mélanie tracent un itinéraire de New York à San Francisco en balisant des villes importantes sur leur passage afin de réaliser des explorations.

Ainsi, vous pourrez voir des lieux insolites :

  • À New York
  • À Détroit
  • À Nashville
  • À Denver
  • Et à San Francisco

Les 52 minutes nous tiennent en haleine de par la diversité des spots, tous aussi fabuleux les uns que les autres, et on ne voit pas le temps passer.

L’originalité

Bien sûr, la première originalité est que ce soit un documentaire Urbex, qui nous montre autre chose d’un pays qu’une nième visite d’endroits touristiques. Non pas que les autres documentaires ne soient pas intéressants, loin de là cette idée. Mais en étant sur un site web traitant de l’Urbex, il est clair que nous n’allions pas parler ici de la pêche dans le Dakota du Nord. Blague à part, les documentaires sur l’Urbex se font rares, c’est moins le cas aujourd’hui, mais on va dire que ceux de qualité ne courent pas les rues.

La grande originalité c’est que les auteurs nous font découvrir les explorateurs locaux, et ça c’est hyper intéressant ! Dans chaque ville locale, ils ont pris la peine de contacter les personnes qui font de l’exploration urbaine depuis un certain temps et qui connaissent bien les lieux, qui en sont respectueux.

Certains pourraient se dire que c’est la solution de facilité, car du coup les endroits n’ont pas à être recherchés en amont, mais ce n’est à notre sens pas le but des auteurs, qui de toute façon ont largement fait leurs preuves en Urbex et nous ont bien montré que les spots insolites, ils les trouvent, puisqu’ils en ont fait limite leur métier.

Cette approche de se tourner vers les locaux est, selon nous, une excellente idée. Cela fait partie de la culture du pays après tout, et quoi de mieux que d’aller vers des personnes qui ont toujours vécu dans le coin et qui, par conséquent, connaissent les lieux mieux que quiconque. De plus, l’expérience de ces explorateurs est intéressante et enrichissante.

Notre avis personnel

C’est court ! Et c’est dommage ! Mais bon, ce n’est que notre ressenti, d’autres pourront se dire que c’est déjà bien suffisant. On sait que nous aurions aimé voir beaucoup d’autres choses, par moments on reste sur notre faim. Il doit y avoir tant d’endroits intéressants ! Surtout aux États-Unis.

On trouve également dommage de ne pas en savoir plus sur les explorateurs locaux. Si l’idée de les contacter était super, il aurait été tout aussi bien d’en savoir plus sur eux. Nous orienter vers leur travail photographique personnel. Il aurait également été intéressant de savoir comment eux s’y prennent pour faire de l’Urbex, comment font-ils leurs recherches ? Ont-ils un groupe ? Quel matériel utilisent-ils ? Pourquoi font-ils cela ? Quels sont les endroits les plus fabuleux qu’ils aient vus ? Et bien d’autres choses. Après, nous concevons que l’objectif principal du film n’était pas de s’axer sur la vie des explorateurs, mais bien sur les lieux.

À part cela, le documentaire est très intéressant de par les endroits présentés et les explorateurs intervenants. Les images sont très belles et par moments les explorations sont saisissantes. Petite dédicace au passage de la tour de refroidissement qui nous a coupé le souffle… On en avait les mains vraiment moites et des gouttes de sueur qui perlaient sur le front ^_^. Mais pourquoi ne pas avoir mis de harnais de sécurité ? L’ascension semblait dangereuse.

Voir ces explorations, ces paysages, ces endroits insolites, taquine toujours quelque chose au fond de nous. Voir ces explorations nous donne l’envie de reprendre la route et de partir à la conquête de tous ces endroits abandonnés. Merci David et Mélanie pour ces 50 minutes de bonheur.

Que vous soyez dans l’exploration urbaine ou non, ce documentaire est à voir et permet de se couper du monde l’histoire de 50 minutes. Venez découvrir quelque chose de vraiment insolite. Bon visionnage :).

 

« Si tu regardes dans le passé, si tu lis les livres, il y a plein d’histoires d’enfants dans des maisons abandonnées. Les gens ont toujours fait ça, rien de nouveau à ça… »

 

Urban Escape

La page sur le documentaire

Résumé :

« De New York à San Francisco, vivez un voyage au cœur de l’Amérique abandonnée et hors limites ! Un documentaire de 52 minutes sur l’exploration urbaine. »

 

Film écrit & réalisé par : David de Rueda et Mélanie de Groot van Embden.

Produit par : Bertrand Guerry, Hervé Houssou et Mathias Bernard.

Explorateurs : Steve Duncan, Detroit Unseen, Ed Serecky, Kurt, Micah Whatley, Andrew Bisset, Ashley Simoneaux, Stephen Freskos, Scott Haefner.

Voix off : David Arribe.

Image & son : David de Rueda et Mélanie de Groot van Embden.

Musique originale : Edgar Noon.

Montage : Colombe Nicolas.

Étalonnage : STANCES – David Bouhsira.

Mixage : BAXENDAL PRODUCTIONS – Ivan Fierobe et Mickaël Louis-Jean.

 

Trailer :

Le documentaire :

Site Internet de David de Rueda : Ici

 

Crédit photo de couverture : David de Rueda, capture écran du documentaire « Urban Escape ».


Étiquettes : , , , , , , , , , , ,




Article précédent

La voie lactée





Vous devriez aussi aimer



Pas de commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire la suite

La voie lactée

Quand l’homme a découvert que la vache donnait du lait, que cherchait-il exactement à faire ce jour-là ?[Philippe...

19 November 2017
UA-40202717-1