L’exploration urbaine pourrait aider les terroristes ?!

Actus / 25 avril 2013

Vu récemment sur la toile un article qui relie l’explo urbaine…. Aux terroristes !! En effet, de nombreux organismes antiterroristes pensent que l’urbex peut poser un problème de sécurité intérieure.

Etant donné qu’avec l’urbex il peut y avoir partage de photos sur la toile (comme c’est le cas ici) et même des géolocalisations, les organismes se posent des questions.
Dans un rapport du centre national du contre-terrorisme Américain, il est mentionné que toutes les publications sur Internet de zones abandonnées sont des informations qui peuvent être exploitables par des groupes de criminels. Ils pourraient alors établir leur camps pour se regrouper afin d’organiser leurs attentats.

Cela pourrait donc amener à une interdiction définitive de l’urbex. Pour le moment, le gouvernement Américain encourage uniquement de rapporter toutes activités d’urbex jugées « douteuses »…

Ils trouveront toujours des problèmes là où il n’y en a pas quand même ces hommes politiques… Ce phénomène a toujours existé, qu’on soit en 2013 ou qu’on ait été en début du siècle, un bâtiment abandonné restera toujours plus ou moins dangereux. Rappelez-vous vos grands-parents ou même vos parents qui disaient ne pas aller jouer dans des lieux abandonnés parce que des voyous peuvent y roder.

Si l’urbex est mise en cause par les autorités Américaines qu’en est-il de Google avec son service Maps qui intègre le Street-View (service de visite virtuelle) ? Les mêmes problématiques se posent, ce service est ouvert à tous et pourrais servir les terroristes. Malgré tous, le géant Californien n’est pas mis en cause dans ces affaires de terrorisme ou très rarement. On imagine que les politiques cherchent à se rassurer et aussi à rassurer l’opinion publique quant aux moyens mis en oeuvre pour lutter contre cette menace. Est-ce que l’urbex représente un réel risque ? À notre échelle, il est clair que non, nous avons encore un peu d’avenir devant nous.

L’article en question


Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,




Article précédent

Quand Vitaliy Raskalov et 2 potes gravissent la pyramide de Khéops

Article suivant

Quand des Auvergnats passent dans le journal local pour de l’urbex





Vous devriez aussi aimer



Pas de commentaire


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Lire la suite

Quand Vitaliy Raskalov et 2 potes gravissent la pyramide de Khéops

Vous pouvez vous dire que voyager à l’étranger et visiter des sites historiques, quelque part c'est de l’urbex ! Ça peut...

17 April 2013
UA-40202717-1